Anniversaire de l’assassinat de Achour Belghezli : Recueillement à Tizi Ouzou et Aguemoun

1
Achour Belghezli

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Achour Belghezli était l’un des vingt quatre détenus du printemps berbère d’avril 80. Il était aussi un journaliste engagé et un musicien de talent ayant accompagné sur scène plusieurs chanteurs kabyles de renom.

Les amis et anciens compagnons d’Achour Belghezli étaient nombreux, en ce vendredi 17 février 2017, pour marquer le triste et douloureux vingt-et-unième anniversaire de son assassinat. La première escale de cet hommage a été la stèle dédiée à Achour Belghezli, réalisée près du campus universitaire de Hasnaoua (université Mouloud Mammeri). Ceux qui n’ont pas oublié Achour Belghezli étaient tous là et ont observé une minute de silence à sa mémoire avant de déposer des gerbes de fleurs. Une grande émotion a régné pendant ce recueillement.

Autant que durant celui qui a eu lieu également sur la tombe du journaliste assassiné au niveau du cimetière du village Aguemoun, à Ath Aissi (Ath Douala). La pose de la première pierre d’un futur foyer de jeunes, dont la construction est prévue à Ath Aissi, a eu lieu à la même occasion car cette infrastructure pour jeunes portera le nom du militant de l’amazighité Achour Belghezli. Achour Belghezli fait partie de la longue liste de journalistes kabyles assassinés durant les années de guerre civile en Algérie à l’instar de Tahar Djaout, Said Mekbel, Hamid Mahiout, Boussad Abdiche, Said Tazrout, Allawa Ait Mbarek, Omar Ouartilane, etc.

Tahar Khellaf  

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici