Annulation du projet de réalisation de la salle du théâtre d’Oued Fali

0

TIZI-OUZOU (Tamurt) – La Kabylie est semble la première région à subir la chute brutale et soudaine des prix du pétrole. Le projet de la réalisation d’une grande salle du théâtre à Tizi-Ouzou, de capacité de 3000 places, est tout simplement annulé, selon une source de la direction de la culture de Tizi-Ouzou.

Cette salle devait voir le jour avant 2018 à Oued Fali, non loin de la ville de la capitale du Djurdjura. Les raisons de cette annulation pure et simple n’est autre que le manque de budget, précise notre source. Plusieurs autres projets d’envergures inscrits comme projets à réaliser à court terme dans le domaine culturel seront aussi annulé à leur tour, ajoute-t-on.

Il parait que les wilayas de Kabylie sont les plus concernées par ces séries d’annulation de projets d’infrastructures culturelles. Par contre, sur les 235 projets de réalisations de mosquées et d’instituts islamiques à Tizi-Ouzou, aucun n’a été annulé pour le moment.

Touts les projets de réalisation de lieux cultuels sont préservés. D’autres projets, dans le domaine religieux toujours, seront inscrits. La volonté du régime d’abrutir la société Kabyle n’est plus à démontrer. Les associations a caractère religieux sont favorisées par les autorités algériennes, alors qu’aucune autres associations culturelle en Kabylie ne bénéficie de moindre sous !

Lounès B