Aokas commémore le 18e anniversaire de l’assassinat de Matoub

2

AOKAS (Bougie) – Comme toutes les contrées de Kabylie, la station balnéaire d’Aokas a tenu à rendre hommage à feu Matoub Lounes à l’occasion du 18e anniversaire de son assassinat. Comme il est, désormais, de coutume, c’est la placette jouxtant la poste qui a abrité cet événement organisé en nocturne.

Juste après la rupture du jeûne, des militants du mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie et ceux du mouvement associatif local se sont regroupés au niveau du site cité pour procéder à l’allumage de plusieurs dizaines de bougies posés à même le sol. En plus de ces bougies, il y avait des pancartes accrochées qui en disaient long sur les revendications des présents.

On pouvait déduire, à travers celles-ci, que la population kabyle s’oppose fermement à la récupération de cette journée commémorative par le pouvoir et exige, encore un e autre fois, la vérité sur l’assassinat du rebelle. Pour donner un peu plus d’animation à cette soirée commémorative, des jeunes chanteurs locaux ont fredonné des chansons du défunt ainsi que celles d’autres chanteurs engagés tels que Ferhat, Oulahlou et Ali Ideflawen.

 Amaynut