Aokas commémore le premier anniversaire de la mort du premier président de l’académie berbère

0
Commémoration mort Abdelkader Rahmani

BOUGIE (Tamurt) – Natif de la station balnéaire d’Aokas, feu Abdelkader RAHMANI, fondateur et premier président de l’académie berbère, décédé le 2 septembre 2015 en France à l’âge de 92 ans, a été honoré, à titre posthume par les siens. 

Pour commémorer le premier anniversaire de sa mort, plusieurs jeunes ont répondu à l’appel du mouvement associatif local pour allumer, dans la soirée du vendredi, des bougies sur la placette mitoyenne de la poste, devenu, depuis quelques temps, le lieu de commémoration et de manifestation locales.

Pour que nul n’oublie le travail accompli par l’enfant de la région, les jeunes ont affiché sur les lieux des articles de presse et des documents relatant la vie militante de celui qui a, certes, laissé une riche œuvre consacrée à la culture kabyle mais, hélas, a vécu ses dernières années loin des siens, dans une maison de province française suite à son opposition au régime colonial d’Alger.

 Amaynut