Après l’arrestation du président du MAK – Les militants de Bougie s’inquiètent

0

A l’université de Bougie, on ne parle que de ce fâcheux événement. Internautes assidus, plusieurs des étudiants ont eu la nouvelle de l’arrestation du président du mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, par le biais des réseaux sociaux.

Mokrane, sympathisant du MAK, dira que « cette arrestation ressemble beaucoup plus à une tentative d’intimidation et la police relâchera tout le monde car elle n’aura pas le courage d’affronter toute la Kabylie qui se lèvera comme un seul homme, demain au plus tard, pour exiger la libération de Bouaziz Ait Chebib et des autres militants ».

En dehors de l’enceinte universitaire, les réactions sont mitigées. D’abord beaucoup n’étaient pas informés de cette arrestation et d’autres sont plutôt militants des deux formations politiques à fort ancrage dans la région lesquelles n’épousent pas les idées du mouvement. Toutefois l’un de ces derniers, aura le courage de dire qu’il est contre ces arrestations arbitraires qui vont à l’encontre des libertés individuelles malgré qu’il se démarque de l’idéologie du mouvement de Ferhat Mehenni.

Le pouvoir est aux abois depuis que les berbères du sud algérien ne lui font plus allégeance, chose qui a commencé à se faire sentir au lendemain de la rébellion des Touaregs du Mali.

Amaynut