Après les affrontements à Tadmaït – 20 manifestants arrêtés par la police

0

Les services de sécurité redoublent de férocité envers la société civile en Kabylie. Le rassemblement pacifique organisé hier devant le siège de la mairie de Tadmaït, afin de dénoncer le favoritisme du maire de cette localité distante de 20 km vers l’ouest de Tizi-Ouzou, a tourné à l’affrontement provoqué par les services de sécurité qui voulaient empêcher les habitants de Tadmaït d’exprimer leur mécontentement.

Bilan : 10 personnes blessés et 20 manifestants arrêtés par les services de sécurité hier soir. Leur détention est prolongée. Les prisonniers sont placés en garde-vue par le procureur de la république. Certains d’entre eux sont des pères de familles. Selon des sources qui nous sont parvenues, de lourdes charges sont retenus contre eux.

Les détenus seront transférés aujourd’hui à la maison d’arrêt de la ville de Tizi-Ouzou. Leur seul tort est d’avoir organisé un rassemblement devant le siège de la mairie de leur localité pour exiger du maire d’annuler des subventions accordées à des personnes qui ne les méritent pas, suite aux intempéries qui ont fortement touchées la région de Tadmaït en 2012.

Youva Ifarwen