Après son retour d’exil : Le premier qui a insulté Ait Ahmed a été Saïd Sadi

12

ALGÉRIE (Tamurt) – « La première personne qui avait insulté Hocine Ait Ahmed, après son retour d’exil en Algérie, en 1989, a été Saïd Sadi » a rappelé, vendredi, Ali Laskri, ancien premier secrétaire du Front des forces socialistes (FFS) et membre du présidium du même parti politique.

Ali Laskri a rappelé à l’opinion publique ce qu’avait dit Saïd Sadi, ancien président du Rassemblement pour la culture et la démocratie en 1989, au lendemain de la promulgation de la loi autorisant le multipartisme en Algérie : « Ait Ahmed revient en Algérie après quarante ans de tourisme politique ». Interrogé par un journaliste si la mission dont le pouvoir de l’époque avait chargé Saïd Sadi consistait justement à « faire le maximum de mal au FFS », Ali Laskri a répondu que tout le monde connait la vérité sur cette question et l’histoire serait très longue à raconter. Une chose est sûre toutefois, selon Ali Laskri, un kabyle de Tizi Ghennif -wilaya de Tizi-Ouzou- qui vit à Boumerdes depuis plusieurs décennies, « c’est à cause de personnes comme Saïd Sadi que l’Algérie n’a pu se hisser en pays démocratique ».

Durant la même intervention, Ali Laskri, dont le parti participe pourtant aux prochaines élections législatives du 4 mai 2017, a indiqué que le FFS ne reconnait pas la constitution algérienne actuelle, qu’il a boycottée. Ali Laskri a aussi précisé que pour le FFS, toutes les instituions politiques du pays ne sont pas légitimes, à commencer par l’Assemblée populaire nationale (APN). Ali Laskri a toutefois expliqué que, si son parti a décidé de participer aux prochaines législatives, c’est juste pour ne pas prendre le risque de  disparaitre de la scène politique et pour sauvegarder quelques espaces d’expression  et de liens avec les citoyens. Surtout que la nouvelle loi prévoit de rayer de la carte politique tout parti qui ne réussit pas à franchir au moins le cap des 4 % de voix de l’électorat qui s’exprime.

Tahar Khellaf pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici