Après un blocage de 10 mois : Les communes de Ain Zaouia et Ait Mahmoud sans maires

0
Ain Zaouia
Ain Zaouia

KABYLIE (Tamurt) – Les deux communes de Ain Zaouia et Ait Mahmoud sont désormais dépourvues de maires et d’élus locaux. C’est le résultat regrettable de l’attitude irréfléchie et irresponsable des élus de ces deux régions qui ont continué à camper sur leurs positions en passant en priorité leurs intérêts personnels au détriment de ceux des citoyens qui les ont, pourtant, élus.

Après mille et une tentative d’installer les exécutifs communaux de ces deux communes, il  a fallu qu’une décision vienne d’en haut, pour que les APC et les maires soient tout simplement « délestés » de leurs prérogatives en attendant d’être remerciés définitivement.

Les prérogatives de ces deux maires et élus ont été confiées provisoirement aux deux chefs de daira de Ath Douala et Drâa El Mizan. Cette décision a été prise par le wali conformément aux dispositions des articles 100, 101 et 102 du code  communal. Il s’agit d’une solution qui permettra le déblocage de toutes les affaires et autres projets bloqués dans ces deux communes depuis l’élection des nouvelles APC le 23 novembre 2017.

Mais après quelques mois, une de ces deux solutions s’imposera : soit les élus reviennent à de meilleurs sentiments et accordent leurs violons pour aboutir à l’installation de l’exécutif communal ou bien, il sera carrément procédé à la dissolution de ces deux APC suivie de l’organisation de nouvelles élections municipales partielles. En attendant, les citoyens de Ain Zaouia et ceux d’Ath Mahmud auront, au moins, découvert à quel genre d’élus et de responsables ils ont eu affaire.

Tahar Khellaf