Des arabes déguisés en investisseurs s‘installeront à Ghardaïa

6

GHARDAÏA (Tamurt) – Le régime raciste d’Alger a décidé d’en finir définitivement avec la minorité Mozabite.  Le préfet de Ghardaïa vient d’annoncer l’installation d’une centaine d’investisseurs dans les localités de Ghardaïa, sous le motif de relancer le développement économique au niveau local.  

Ces investisseurs ne sont, en réalité, que des colons arabes qui seront installés au pays des Mozabites pour faire de l’ombre à la population Amazighe de Ghardaïa et de l’anéantir graduellement.  Une vieille méthode des puissances coloniales.

Si le régime algérien veut vraiment développer économiquement la région, pourquoi s’attaque-t-il aux commerces des Mozabites qui sont dans le métier depuis des siècles ?

Les autorités algériennes ont emprisonné  des centaines de Mozabites, détruit des milliers de commerces et ont tué des dizaines de jeunes civils innocents.  Le pouvoir a même exigé des deux partis Kabyles, qui sont fortement implantés au pays des Mozabites, le FFS et le RCD, de ne plus se rendre dans la région et de ne pas présenter une liste à Ghardaïa.  Les Mozabite se retrouvent ainsi isolés médiatiquement et politiquement.

Le pouvoir continue alors sa politique de la terre brûlée à huis clos à Ghardaïa. Il ne reste que le MAK et le Congrès Mondial Amazigh qui défendent la cause Mozabite. Notons que le procès du Dr Fekhar et d’autres leaders politiques Mozabites est prévu pour le 25 de ce mois.

Ravah Amokrane