Arbitraire et vexations contre le peuple kabyle

0

TIMANIT I TMURT N IQVAYLIYEN

MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE DE LA KABYLIE

MAK

ARBITRAIRE ET VEXATIONS

CONTRE LE PEUPLE KABYLE

Après l’interpellation de 2 travailleurs à Aïn El Hammam (Michelet) le 13 août dernier pour avoir bu de l’eau, la nouvelle police des mœurs du pouvoir vient de perpétrer une nouvelle provocation en Kabylie, pour les mêmes raisons, le mardi 31 août, en procédant à l’arrestation de 10 citoyens à Uzellagen (Ouzellaguen).

Là encore, il s’agit de paisibles citoyens qui prenaient leur repas à l’intérieur d’un établissement légalement dédié à cet usage.

La police, qui a agi sur dénonciation, a déployé à cette occasion un dispositif militaire digne d’une grande opération antiterroriste.

Les buts recherchés sont, d’une part, l’instauration d’un climat de terreur permanent partout en Kabylie et, d’autre part, la banalisation des descentes policières et militaires à connotation raciste et inquisitoire contre le peuple kabyle qui vit culturellement sa laïcité depuis des siècles.

Prévu pour aujourd’hui, lundi 6 septembre en procédure de flagrant délit, le procès est reporté sine die au 8 novembre prochain et le restaurateur, mis en détention arbitraire depuis son interpellation en date du 31 août, est mis en liberté provisoire.

C’est une large mobilisation citoyenne qui a fait reculer une instrumentalisation éhontée de la police et de la justice dans cette affaire qui n’est, en définitive, qu’une énième provocation contre
la Kabylie.

Pour sa part, la Direction du MAK a dépêché, en soutien à nos concitoyens d’Iγzer Amuqqran (Ighzer Amokrane), une forte délégation de son encadrement, composée de MM :

– Ahmed CHEBALLAH
– Mohand BOUKLA
– Bouaziz AÏT CHEBIB
– Abdelkrim MOUZAÏ
– Razik ZOUAOUI
– Azru LOUKAD

Le MAK dénonce énergiquement les graves atteintes aux libertés dirigées contre le peuple kabyle par un dispositif pénal scélérat spécialement apprêté pour défaire ses valeurs culturelles, morales et spirituelles jalousement perpétuées d’une génération à l’autre.

Il appelle le peuple kabyle à la résistance citoyenne pour faire face à l’état de siège de son territoire et à la dépersonnalisation des fondements séculaires de sa propre existence.

Le MAK prend à témoin l’opinion algérienne et internationale sur la volonté du pouvoir de réduire par la force militaire le peuple kabyle à une condition de servitude physique et d’acculturation idéologique sous la férule de l’antikabylisme.

En soutien à MM. HOCINE HOCINI et SALEM FELLAK, nos deux autres concitoyens victimes de racisme et d’arbitraire de la part du régime, le MAK appelle à une très large mobilisation le mardi 21 septembre 2010 à ASQIF (Aïn El Hammam – Ex-Michelet).

KABYLIE, le 6 septembre 2010