Arezki Metref

0

Roman de Kabylie (Ou le livre des ancêtres)

Rencontre débat dédicace Samedi 11 juin 2011à 18h30

Au local de Mille Babôrds, 61, rue Consolat Marseille 1er

(Métro Réformés – Tramway National)

Ce roman, qui n’en est pas un, dans le sens que l’on donne au vocable roman, nous mène à travers plusieurs villes et villages de cette Kabylie belle et rebelle.

Ce n’est pas une carte postale faite pour un voyageur en quête d’exotisme ou pour un immigré originaire de cette région, nostalgique d’une Tajmaat(la place du village) où l’on refait le monde dans d’interminables palabres.

Le roman de Kabylie d’Arezki Metref, écrivain et journaliste, convie le lecteur à un véritable voyage à travers l’histoire et la géographie de la région. On est promené dans un incessant va et vient entre une histoire souvent méconnue et inédite et un quotidien fait de chômage et de vie qui ne fait pas de cadeau pour l’immense majorité de celles et ceux qui y résident de façon permanente.

En lisant cette œuvre d’Arezki Metref, nous ne pouvons pas ne pas nous souvenir de ce beau poème déclamé, il y a de cela plus de trente ans, par l’illustre chanteur à textes Ferhat Imazighen Imula dans lequel il dit:
– Idurar t-tidet cebhen, s uqerruy‑iw ar cebḥen, ar cebḥen amzun d laz
– D laz akk i ten‑icebhen, yeǧǧuǧǧug yef yedɣaɣen, idɣaɣen i yef nejtutel
– Deg wayen i cnan wid i yizwaren, ar ass‑a tidet teffer
– Cbaḥa n win‑tt yedɣaɣen, laz yeqqim i imesdurar

Autrement dit (traduction de Mohamed Ziane) :
-Les montagnes sont certes belles, sur ma tête qu’elles sont belles, aussi belle que la faim.
-C’est même la faim qui les embellit, elle fleurit sur les pierres, pierres sur lesquelles nous restons agrippés.
-De tout ce qu’ont chanté nos prédécesseurs, une vérité reste encore à dire :
-La beauté est le lot des pierres, la faim celui des montagnards

Pour débattre avec Arezki Metref, pour se faire dédicacer le roman, l’association ZARI pour la promotion de la culture amazighe dans les Bouches du Rhône, vous convie à la rencontre débat dédicace le

Samedi 11 juin 2011à 18h30

Au local de Mille Babôrds, 61, rue Consolat Marseille 1er

(Métro Réformés – Tramway National)