Arrestation de militants indépendantistes kabyles : communiqué de Lyazid Abid “La République kabyle émergera”

4

KABYLIE (Tamurt) – Paniquée par l’effervescence politique de notre jeunesse, de plus en plus consciente de la probité de son identité, l’Algérie coloniale ne sait plus comment se comporter. La violence la plonge dans l’abime, le laisser-faire la dévore. Cette formidable vitalité politique, propre à chaque génération et renouvelée à chaque fois que nécessaire, finira par triompher et posera tôt ou tard les jalons de notre propre République.

Des militants indépendantistes kabyles connus dont Bouaziz Ait Chebib, Boussad Becha, Abdellah Gherrab et Hasan At Mammar ont fait l’objet d’une arrestation arbitraire, hier matin à la sortie d’un café de DBK ( Mirabeau).  Soumis à des interrogatoires tracassants, ils ont passé toute la journée dans  le commissariat central de la ville de Tizi-Ouzou.

Bien que les intimidations et les harcèlements judiciaires n’aient jamais dissuadé les militants kabyles de continuer leur combat, la police politique algérienne continue d’opérer des arrestations qui ne font que renforcer leur  détermination   à arracher leur liberté et à poser les jalons d’une nouvelle République kabyle.

C’est dans ce contexte que la police politique algérienne, nerveuse et dépassée, a cherché à sonder les militants kabyles de premier ordre. Le but des interrogatoires était de cerner l’intention des militants par rapport   au nouveau mouvement indépendantiste qui verra le jour incessamment.

La Kabylie triomphera de cette domination d’ordre colonial qui ne dit pas son nom. Notre lutte est non-violente. Notre soutien aux militants sur le terrain est sans limite. La République kabyle verra le jour et l’injustice faite au peuple kabyle ne tardera pas à cesser.

Lyazid Abid