Assassinat de Kamel Eddine Fekhar, plainte à la CPI contre l’Etat algérien

1

ALGERIE (TAMURT) – Une plainte contre les décideurs algériens, qui ont ordonné et exécuté le militant Mozabite Kamel Eddine Fekhar, sera déposée à la Cour Pénal International, dans les jours à venir, a déclaré l’un de ses avocats à la presse algérienne.

« Il a été décidé de déposer des plaintes à l’encontre de toutes les personnes impliquées dans la mort de ce militant des suites de la dégradation de son état de santé », a déclaré Salah Dabouz. Le dossier est en préparation. Les noms des commanditaires et des exécuteurs seront bien précisés. Des témoins aussi sont prêts à appuyer ce dossier. Le procureur de Ghardaïa a avoué qu’il a reçu des ordres d’assassiner Kameleddine Fekhar. Il est le principal accusé avec le préfet de Ghardaïa.

Les militants mozabites affirment qu’ils sont prêts à engager les meilleurs avocats du monde pour faire aboutir cette procédure. La colère est très profonde au pays des Mozabites. La liquidation physique du Dr Fekhar et le maintien en détention de plusieurs prisonniers politiques ne sont pas pour calmer les esprits.

Si jamais la plainte contre l’assassinat de Fekhar est reçue par le TPI ça sera un coup dur pour le régime algérien, mais les procédures sont très compliquées, faut-il le préciser. Une chose est certaine, l’assassinat de Fekhar par le régime algérien ne passera pas sous silence.

Nadir S

1 COMMENTAIRE

  1. Ou le régime nous livre les criminels qui se cachent derriere « la couverture étatique » sinon c’est les instances internationales à s’en occuper. En aucun cas les crimes ne resteront impunis. La horde criminelle ne restera pas impunie.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici