Assassiné il y a 35 ans de cela : La Kabylie se recueille sur la tombe de Kamel Amzal

2
hommage à Kamel Amzal

KABYLIE (Tamurt) – Le village de Tiferdoud, dans  la commune de Michelet, élu village le plus propre de la région de Tizi-Ouzou, a reçu, en cette journée du vendredi 3 novembre, plusieurs visiteurs venus se recueillir sur la tombe de Kamel Amzal, première victime de la horde extrémiste islamiste.

De la station balnéaire d’Aokas, plus d’une centaine de personnes ont, à bord de quatre bus loués pour la  circonstance, fait le déplacement et ont découvert cette belle localité qui a enfanté un militant démocrate et berbériste. Par la même occasion, les ambassadeurs d’Aokas, majoritairement membres du mouvement associatif et fidèles du café littéraire, ont présenté aux habitants de Tiferdoud le théâtre de verdure de Bouteghwa de la localité d’Ait Aissa, tout en els invitant à y venir.

Il est utile de rappeler que feu Kamel Amzal avait été assassiné, à coups de sabre, le 2 novembre 1982 à l’université d’Alger alors qu’il affichait des appels à une réunion pour élire le comité de la cité universitaire. Il était connu et haï par les intégristes musulmans pour son militantisme et son attachement à la cause amazighe.

Amaynut