At Rached (Tuβiret), Une ferme d’élevage cambriolée

0

La région de Tuβiret n’échappe à cette fatalité. La scène se déroule durant la journée d’hier, samedi, quand un groupe armé non identifié, organise une incursion contre une ferme d’élevage de bétail, située au lieu-dit « Thizoughar » au niveau de la localité d’Ath-Rached, 45 kilomètres au sud-est du chef-lieu de la wilaya de Bouira (Tuβiret). Premier bilan provisoire, 40 têtes de bétails et de bêtes d’élevage volés, 02 blessés, dont un dans un état critique.

S’agissant des circonstances de l’attaque qui sort tout droit d’uen scène d’un film relatant la vie du Far west américain, l’on apprend que l’opération s’est déroulée au moment où le propriétaire de la ferme, se préparait à conduire le bétail dans leur pâturage quotidien, accompagné de son fils âgé de 13 ans. C’est à ce moment qu’il a été surpris par l’ensemble du groupe de malfaiteurs, dont le visage était masqué, lui demandant purement et simplement la remise de l’ensemble des bêtes d’élevage en sa possession et d’obéir à leurs instructions. Ayant refusé de se soumettre à leur ordre, il décide de résister afin de protéger sa propriété privée et son fils, ce qui lui coûte une agression physique à l’usage de l’arme blanche. En effet, il reçoit des coups de couteau au niveau du ventre et du pied, même son fils qui l’accompagnait n’a pas été épargné. Il a été transféré en urgence à l’hôpital « Mohamed Boudiaf » de Bouira, pour recevoir des soins intensifs, son état de santé est très critique.

Laissant les deux victimes sombrer dans leurs blessures, les auteurs de cette incursion, munis d’une camionnette, conduisent environ 40 têtes de bêtes d’élevage, vers une destination inconnue.

Selon les informations disponibles, le groupement de la gendarmerie nationale de la localité d’Ath-Laksar (25 km au sud-est de Bouira) a été saisi de cette affaire par des voisins des victimes, et une équipe a été dépêchée sur les lieux pour étudier les circonstances de l’agression et du vol. on apprend qu’aucune avancée n’a été enregistrée afin d’identifier les auteurs de cette agression.

Il faut signaler, que les régions d’Ath-Laksar et d’Ath-Rached, enregistrent régulièrement des actes d’atteinte aux biens des citoyens et des agressions. L’on rappelle les multiples escalades criminelles contre les activités commerciales dans la région, à l’instar de la station-service située à l’entrée sud d’Ath-Laksar, qui a été attaquée à maintes reprises par des éléments non identifiés jusqu’à présent. L’on rajoute les faux barrages et la dégradation de la sécurité en général. En attendant une amélioration de celle-ci, les citoyens restent livrés à eux-mêmes.

Aziz Ait-Amirouche.info