Attaque terroriste contre le commissariat de police des Ouacifs – Quatre policiers et deux terroristes tués dans l’accrochage à l’arme automatique

2

Selon des sources locales, les assaillants, habillés en tenue de ville, ont su mettre l’effet-surprise à leur profit. En revanche, les policiers ont subi cette surprise d’où le bilan de l’attaque que l’on connaît.

Par ailleurs, nous indiquent nos sources, une fois avoir perpétré leur attentat, les terroristes se sont retirés pour prendre la fuite ensuite à la faveur de la nuit vers les maquis environnants. S’agissant des cadavres aussi bien des policiers que des terroristes, ils ont été acheminés vers la morgue du CHU de Tizi-Ouzou pour subir les examens légaux et nécessaires.

Notons enfin, le feu nourri au pistolets-mitrailleurs échangé entre les deux parties belligérantes a suscité une panique indescriptible chez les riverains et les amoureux de la vie vespérale, c’est-à-dire les personnes traînant encore dehors à cette heure de la soirée pour respirer un bol d’air de fraîcheur.

Il va sans dire que dès les premières rafales, ces promeneurs ont aussitôt pris leurs jambes à leur cou pour se cacher.

De Tizi-Ouzou, par Saïd Tissegouine