Azawad – Laghdaf Abadila : « La solution, créer un Etat pour l’Azawad »

3

AZAWAD (Tamurt) – Son avis ou son constat est partagé par bon nombre d’observateurs, mais l’Algérie et la France s’entêtent à s’opposer contre l’indépendance de l’Azawad.

Laghdaf Abadila argumente sa position par l’inexistence des « garanties et assurances démocratiques et les conditions électorales ne sont pas les mêmes, sauf si le Mali et l’Azawad font des sacrifices douloureux, encore faudrait-il que les opinions publiques soient préparées minutieusement ».

Il a qualifié les initiatives prises jusque là d’un « calmant temporaire, alors que la solution de deux États indépendants, un État pour le Mali et un Etat pour l’Azawad est une solution permanente qui mettra fin à la dangereuse insécurité dans la région et dans le Monde ».

Le peuple Amazighe de l’Azawad a démontré à maintes reprises sa volonté mais aussi sa capacité de prendre son destin en main, mais il bute toujours devant le refus de l’Algérie et de la France.

La lutte armée a repris ces derniers mois dans les régions du nord du Mali. Le peuple de l’Azawad ne compte que sur son courage pour arracher sa liberté même si l’Algérie continue d’envoyer des groupes islamiques armés pour semer le chaos et compromettre la révolution du peuple Touareg.

Saïd F