Le BAC sera-t-il annulé?

7
Nouria Benghebrit

ALGERIE (Tamurt) – Une fuite massive des sujets du Baccalauréat a fait réagir les tenants du pouvoir d’Alger. Dans un communiqué du ministère algérien de l’éducation, il a été déclaré  «La fraude, sur intervention externe aux classes d’examen, par diffusion des sujets de la filière « sciences expérimentales », au nombre de 7, appelle des décisions fermes à l’égard des auteurs de cette démarche dans le sens largement partagé par la communauté éducative en matière de préservation de la crédibilité du bac et des principes de mérite, d’équité et d’égalité des chances entre tous les candidats.»

Ce communiqué a été relayé par une déclaration du ministre de la justice qui avait insinué que la juridiction compétente peut s’autosaisir de cette affaire pour traduire en justice les auteurs de cette fuite. Cela suppose qu’une enquête a été lancée par qui de droit. Mais pourquoi parle-t-on de fuite des sujets du BAC en 2016 alors que ceci a tout le temps existé ? La fuite des sujets, cette année, a été faite de manière très étudiée, avait déclaré un syndicaliste de l’enseignement, qui rajoutera que ceci a été fait dans le but de forcer la ministre de l’éducation à démissionner. .

Ainsi donc, la raison principale est à mettre sur le compte la bataille engagée par les partisans de l’école fondamentaliste, celle de l’idéologie arabo-baathiste, qui s’oppose aux réformes de Nouria Benghebrit, la ministre de l’éducation, qui veut bannir des programmes scolaires l’éducation religieuse et l’arabisation à outrance engagé par feu Houari Boumediene.

Amaynut  

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici