Bagarre au siège du FFS

8
FFS
FFS
ALGER (Tamurt) – Heureux Hocine Aït Ahmed qui n’a rien vu. Les militants et plus particulièrement les députés du plus vieux parti d’opposition en Algérie ont livré une véritable rixe devant le siège du FFS, à Alger, à l’occasion d’un conseil national.
Une rencontre qui devait prendre la décision d’aller vers un congrès extraordinaire ou d’attendre le 6e congrès ordinaire, prévu pour la fin de cette année. La démission d’Ali Laskri de l’instance présidentielle à fait plonger le parti un peu plus dans une crise sans précédent. Les deux antagonistes, selon plusieurs sites d’information algériens, se sont bagarrés et le pire a été évité.
C’est la première fois que le FFS vit cette situation. Un parti qui a longuement milité pour la démocratie, mais ces dernières années, depuis que la famille Balloul s’est accaparée du FFS,  il est devenu comme le FLN et ses rencontres virent aux bagares et aux rixes entres responsables pour des intérêts généralement personnels.
Triste sort pour un parti qui était naguère très populaire en Kabylie. La question qui taraude les militants du FFS est de savoir pourquoi Aït Ahmed a confié le FFS à ses beaux frères?
Ravah Amokrane