Banque Mondiale : Un kabyle nommé économiste en chef 

9
économiste Rabah Arezki

DIASPORA (Tamurt) – Le citoyen kabyle Rabah Arezki, qui vient d’être nommé à ce poste très important, à la Banque mondiale, est  titulaire d’une maîtrise es sciences de l’Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique de Paris et d’un PhD de l’institut universitaire européen de Florence (Italie). Un économiste kabyle, à savoir Rabah Arezki, vient d’être nommé, pour ses compétences avérées, économiste en chef de la Banque Mondiale pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord.

Le kabyle Rabah Arezki remplace ainsi à ce poste important le Siri lankais, Shanta Devarajan. Rabah Arzeki a déjà occupé le poste de chef de l’unité des matières premières au Département des études du Fonds Monétaire International (FMI). Il a traité divers sujets dont l’énergie, les matières premières, la macroéconomie internationale et l’économie du développement. Par ailleurs, Rabah Arezki a eu à piloter ou à prendre part de nombreuses missions notamment dans le continent africain ou au Moyen Orient ou encore en Asie centrale. Il est associé non résident du prestigieux Think Thank américain, Brookings Institution et de l’Université d’Oxford. L’expert en économie Rabah Arezki a pris officiellement ses nouvelles fonctions mardi dernier à la Banque Mondiale.

En plus de son CV reflétant un parcours professionnel brillant, Rabah Arezki, à l’instar de tout expert compétent et persévérant, est l’auteur de plusieurs articles de haute facture ayant été publié dans des revues spécialisées prestigieuses. Il est également co-auteur de nombreux livres et éditions spéciales de revues universitaires en Occident bien entendu. Le CV de Rabah Arezki ne s’arrête pas là. Il est rédacteur en chef du « Research Bulletin du FMI » et rédacteur associé de la Revue d’économie du développement.

 Tahar Khellaf