Beaucoup d’écoles sont sans enseignants

0

BOUGIE (Tamurt) – La gestion en Algérie se fait par tâtonnements et ceci à tous les niveaux y compris dans le secteur très sensible de l’éducation. Alors que les élèves ont tous rejoint leurs écoles, aujourd’hui, les enseignants ne l’ont pas tous fait.

rentrée scolaire
rentrée scolaire

La faute ne leur incombe pas mais elle incombe à l’administration qui a fait preuve d’incompétence en procédant au mouvement, en août dernier, sans connaître véritablement ses besoins en enseignants. Ce n’est qu’à la veille de la rentrée que les services de la direction de l’éducation se sont aperçus qu’ils avaient un manque de près de 3000 enseignants pour les trois paliers. Pour parer au plus pressé, ils font appel aux postulants inscrits sur les listes d’attente des concours organisés en avril dernier. Et aujourd’hui, au lieu qu’ils soient en classes, ces futurs enseignants attendent l’établissement de leurs affectations pour rejoindre les écoles.

Amaynut