Les bénéfices du port de Bougie reviendront, à partir de janvier, à Alger

14
Port de Bgayet

BOUGIE (Tamurt) – Le pouvoir central d’Alger a décidé d’appauvrir à tout prix la Kabylie. La dernière décision en date qui confirme cette thèse est celle relative à la mise sous tutelle d’Alger, à partir de janvier, du port de Bougie.

En effet, lors de la session de l’assemblée populaire de wilaya qui s’est tenue le mercredi et jeudi, un élu a tiré la sonnette d’alarme en dénonçant cet état de fait. Pour avoir plus d’explications à ce sujet, le secrétaire général de la wilaya, présent à la réunion en tant que wali intérimaire, a fait venir le premier responsable de l’entreprise portuaire pour apporter un démenti à cela. Bien que celui-ci ait tenté de préciser qu’aucun changement ne sera opéré dans le fonctionnement du port de Bougie, ce directeur laissera entendre, toutefois, que les dividendes dégagées par les entreprises mixtes, dans lesquelles son entreprise possède des actions, seront mises à la disposition du holding d’Alger lequel gère la dizaine de ports d’Alger y compris donc celui de Bougie.

Cela confirme les appréhensions de l’élu qui a tiré la sonnette d’Alarme. Si le port de Bougie est toujours géré d’une manière autonome par sa direction générale de Bougie, cela n’apporte effectivement aucun changement au côté organisationnel mais si les bénéfices iront, désormais, à Alger, cela apporte des changements du point de vue financier de la chose. Cela s’appelle un détournement des biens de la population de Bougie vers le pouvoir d’Alger. Une manière d’appauvrir d’avantage la Kabylie, région marginalisée jusque là par Alger qui gèle tous les projets destinés à cette région tout en accélérant la réalisation d’autres dans les autres régions d’Algérie notamment à l’Ouest, région de la majorité des décideurs d’Alger.

Amaynut      

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici