Benghebrit indésirable à Tizi Ouzou

2
Nouria Benghebrit

TIZI OUZOU (Tamurt) – En visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tizi-Ouzou samedi et dimanche derniers, Nouria Benghebrit, ministre de l’Education nationale a été contrainte ce dimanche de changer son planning à la dernière minute. La raison : des enseignants de la wilaya de Tizi-Ouzou, mécontent de sa venue jugée impromptue, ont improvisé une grève suite à cette visite de la ministre dans la région.

Une visite qui semble indésirable compte tenu de la réaction des professionnels du secteur de l’éducation. Ces derniers ont en effet décidé d’exprimer leur colère contre Benghebrit en ayant recours à la grève. Ainsi, la ministre de l’Education dont le programme prévoyait une halte au niveau du lycée Idir Hamki de la Nouvelle Ville de Tizi-Ouzou a dû annuler cette étape car tous les enseignants de ce lycée ont suivi la grève.

Nouria Benghebrit a précipitamment quitté la ville de Tizi-Ouzou pour se rendre à Michelet où elle devait poursuivre son « périple ». Pour rappel, Nouria Benghebrit a menacé à maintes reprises les enseignants grévistes de licenciement et de leur remplacement par des enseignants contractuels ainsi que par des retraités. Elle a également pris la décision de suspendre le salaire de tous les enseignants ayant suivi les dernières grèves ayant paralysé le secteur.

Actuellement, et à l’appel du syndicat autonome le Cnapeste, la majorité des écoles algériennes sont paralysées par une grève illimitée. Une situation qui fait craindre une année blanche de l’avis de nombreux observateurs.

Tarik Haddouche