Bougie – Des bébés mis en vente à 50 millions à Akbou !

1

Descente aux enfers. Kidnappings et sévices de tout genre, les enfants en sont les malheureuses victimes dans un pays gagné par un mal-vivre du à des conditions sociales des plus déplorables.
Un réseau de personnes sans foi ni loi, constitué de trois femmes et d’un homme, a profité de la situation pour organiser, à travers les communes de la wilaya de Bougie, un trafic de nouveau-nés issus de relations extraconjugales.

Une mère célibataire, ayant accouché à la maternité d’Akbou, a failli vendre, par le biais de ce réseau, son bébé d’un jour à un couple stérile d’Amizour pour la somme de cinquante millions de centimes. Combien de bébés à réussi à « écouler » cette bande de criminels ?

Ce type de trafic n’est certes pas propre à la région d’Akbou, puisque des cas similaires on été enregistrés par le passé ailleurs.

Mais cette pratique est toute étrangère à la Kabylie qui malgré l’insécurité ambiante qui y règne et un pouvoir qui maintient vaillamment un climat de psychose et de peur est restée à l’abri de nouveau phénomène qui ébranle et tétanise toute la société, à savoir le kidnapping d’enfants.

Amaynut