Bgayet : Djamel Zenati propose de remplacer les marches par des grèves

10
Djamel Zenati
Djamel Zenati

BGAYET (TAMURT) – Djamel Zenati, ancien animateur actif du Mouvement Culturel Berbère et ancien cadre du FFS (Front des Forces Socialistes), a proposé, hier, de remplacer les marches du vendredi par des grèves hebdomadaires qui seront observées tous les mardis.

Dans sa sortie médiatique effectuée hier, Djamel Zenati, ancien détenu du printemps berbère d’avril 1980, a rappelé que le coronavirus se propage à une vitesse exponentielle et touche désormais l’ensemble de la planète et il s’agit bel et bien d’une pandémie : le danger est réel. « Dans le cas de l’Algérie, ajoute Djamel Zenati, cette pandémie doit interroger davantage les consciences eu égard à l’état de délabrement de nos structures sanitaires et l’irresponsabilité des gouvernants. Les institutions en place ont été imaginées et construites dans la seule perspective de contrôler et réprimer les populations et non les protéger ». Pour Djamel Zenati, le peuple doit compter sur lui-même : il doit, par son inventivité et son esprit de combativité, inventer les mécanismes et adopter

les attitudes susceptibles de faire face aux effets potentiellement dévastateurs du coronavirus. « Cette menace inattendue survient dans un contexte d’insurrection citoyenne inédite dans l’histoire de l’Algérie indépendante. Le régime en place et autres vautours ne résisteront pas à la tentation d’en faire une opportunité. Qui pour briser l’élan révolutionnaire, qui pour le pervertir ou l’entraîner dans les voies incertaines », avertit Djamel Zenati tout en soulignant que notre devoir en ce moment crucial consiste à concilier protection et protestation et non les opposer, autrement dit, conjuguer détermination et responsabilité : cela est possible pour peu que l’on s’accorde sur les formes de lutte adaptées à ce contexte exceptionnel et conjoncturel. « Dans ce sens, je fais les propositions suivantes : surseoir momentanément aux marches populaires, observer une grève générale hebdomadaire tous les mardis, faire du vendredi la journée du « mahraz » (de 18h à 19h), inonder les espaces publics et privés de banderoles, affiches, pancartes et tout autre support d’expression et envisager l’organisation de cortèges de véhicules », ajoute l’un des vingt-quatre détenus du printemps kabyle avant de conclure en indiquant que cette période particulière doit être mise à profit par l’organisation d’un large débat dans la perspective de définir les contours d’un contrat historique démocratique comme alternative au système autoritaire en place.

« A cet effet, toutes les énergies du mouvement doivent s’exprimer et formuler clairement leurs contributions. Les supports médiatiques indépendants du régime doivent encourager la visibilité, la circulation, l’échange et la confrontation des idées. C’est l’occasion d’insuffler du sens et de la rationalité dans le mouvement », conclut Djamel Zenati.

Tarik Haddouche

10 COMMENTAIRES

  1. Avec le  »drap peau » de messali lhadj en arriere plan … tous les plans sont fichius SAUF L INDEPENDANCE DE LA KABYLIE !

  2. A Djamel tu es en grève depuis longtemps et tu es resté bloqué depuis 80 et maintenant tu veux zaam bouger ad i nnigh kan Tefal t macint.

  3. Si tu es un vrai kabyle propose des projets pour ton pays qui est la kabylie ou tu as ouvert tes yeux pour la premiere fois ….mais la malèdiction de la kabylie tombera sur baucoup qui l ont trahi et vous allez voir

  4. Zennati a-t-il les pieds sur Terre ou sur Mars ? Quel crédit accordent les algériens à Zennati ou à tout autre Kabyle, a fortiori s’il est connu pour être athée ? Pour les algériens, pour la majorité des algériens (soyons précis), Zennati pisse dans un violon.

    Voilà le naufrage qui a emporté ce qui reste du MCB… Finir par prêcher dans le désert algérien et méprisé par ces algériens. Les algériens lui font un bras d’honneur mais lui continue à leur courir derrière. Ils lui disent TFOUH mais il fait semblant de ne pas comprendre.

    Si hier ni Krim ni Ait Ahmed ni Saadi n’ont réussi à séduire ou à convaincre les algériens qui leur préfèrent les gros guennour, comment voulez vous que Zennati fasse mieux ?

  5. Djamal Zenati a Gma,

    Je ne veux pas avoir le choix entre marcher ou  »Gréver » ces deux options me feront CREVER EN TANT QUE KABYLE.

    Je ne veux pas démocratiser non plus les autres …

    Je veux rester ce ue je suis depuis la nuit des temps et vivre puis mourir tel quel !

    POUR CELA SEULE L INDEPENDANCE DE LA KABYLIE ME LE DONNERA.

  6. Un mois de desobeisance civile vas couler ce qui reste de ce pays et la regence d’Alger utiliseras la force pour rester au pouvoir. Ces arabo islsmaistes ne partiront pas juste comme ca: Ils risquent meme d’activer le FIS et ses relais etrangers pour faire payer le prix aux hIrakistes.
    Non ces gens la sont prets pour le pire car ils ont deja un pieds a terre en Europe et Ailleurs.
    Imaiginer tous les pays ont fermes les eglises et mosques mais l’Algerie rien du tout : les mosques sont ouvertes.

  7. Azul fellawen,

    au lieu de passer au stade supérieur du combat Kabyles qui ne date pas d’hier, mais certains naifs continuent de croire ceux qui n’ont aucun respecte à eux, ils ont marché plus d’un an pour chanter en Arabe et suivre les voyous comme ZITOUT qui demain vont les effacer sans merci et détruire toute ce qui est Kabyle.

    depuis plus de 10 ans, on aurait suivi le MAK au moins on aurait eu un état des lieux de ce que nous avons, une union pour pouvoir nous organiser, des hopitaux !!!
    pour moi l’Algérie c’est fini aux Kabyle de se réveiller et de cesser de suivre Karim TABOU l’islamiste et ZITOUT.

    RDV dans 5 ans, on sera dans une merde totale.

  8. Je suis prêt à marcher tous les jours pour libérer la Kabylie du joug de la régence d’Alger mais pas une hypothétique Algérie démocratique sur le dos du peuple kabyle qui subit la double peine.Avec l’idio-logie dominante arabo-islamique,l’Algérie sera libre,plurielle et démocratique quand les…poules auront des dents !

  9. Il faudrait surtout éviter le mélange des genres de très mauvais goût, comme de voir lors des manifestations des barbus et des femmes voilées se mêler aux cortèges kabyles, en brandissant des pancartes écrites en arabe, et en criant des slogans en arabe. Pour un vrai kabyle, l’arabe c’est rédhibitoire. On ne comprend plus très bien le sens de ces manifestations. Les revendications kabylistes se perdent et se confondent avec celles des arabo-islamistes. On n’est plus du tout sur la même longueur d’onde. Quant à Djamel Zenati, on sait à quel point et avec quelle habileté les vallets du FFS qui maîtrise parfaitement l’art du retournement de veste, ont collaboré avec le pouvoir illégitime et imposteur. Le FFS vous trahit depuis le début.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici