Bougie : Pour exiger le rapatriement des réfugiés subsahariens, les résidents du quartier des quatre-chemins ferment la route

7
blocage des 4 chemins

BOUGIE (Tamurt) – Pour exiger le rapatriement des réfugiés subsahariens ayant envahi les espaces publics et autres quartiers de la perle de l’Afrique du nord, les résidents du quartier dit quatre-chemins, situé à l’entrée de la ville de Bougie, ont procédé, hier-matin, au blocage du carrefour afin d’exiger une solution et à leur calvaire et à celui desdits réfugiés.

Le risque d’apparition d’épidémies hante les esprits, d’autant plus que les conditions d’hygiène de ces « nouveaux arrivants » sont carrément inexistantes. Par ailleurs, le pouvoir d’Alger peine à trouver une solution idoine au calvaire de ces réfugiés, et par ricochet, la désinvolture des habitants qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Amnay