Bgayet inondée aux premières précipitations automnales

0
Entrée Campus Universitaire d'Aboudaou, Bgayet
Entrée Campus Universitaire d'Aboudaou, Bgayet

BGAYET (Tamurt) – Il a suffi que les premières pluies automnales tombent pour que la ville de Bgayet et ses environs soient inondés. En effet, les précipitations qui se sont abattues sur la région durant ces deux derniers jours ont été désastreuses pour les routes de Bgayet. Elles ont dévoilé au grand jour les tares de la gestion des affaires communales.

Au chef-lieu comme dans les quartiers périphériques, les ruissellements d’eau pluviale, faute de canalisation adéquate et d’entretien et curage des fossés, ont inondé les artères au point où les véhicules trouvèrent des difficultés à circuler. À l’entrée du campus universitaire d’Aboudaou, il fallait presque une barque pour y accéder tellement l’eau est montée à un niveau très important. De même dans certaines cités de la ville où les riverains étaient obligés d’user d’objets hétéroclites pour protéger leurs habitations contre l’envahissement des rigoles d ’eau qui se sont formées et détournées de leurs canaux habituels.

À Bgayet ville, dans sa banlieue, comme partout ailleurs dans les autres communes de la région, les pluies diluviennes, qui se sont abattues deux journées durant, n’ont pas été sans conséquences sur les routes, les champs et tout l’environnement à cause des travaux laissés à l’abandon en plein rues et la non prise de dispositions en la matière pour préparer l’arrivée des grandes pluies. Et celles-ci ne vont pas tarder à arriver.

Amaynut pour Tamurt