Bougie : Ivervachen – Un laboratoire d’analyses médicales pour mettre fin à la souffrance des habitants d’Ivervachen

0

En effet, cette commune vit à l’instar des autres (51) des problèmes majeurs. Néanmoins, la naissance d’une coordination des associations qui a transmis une plate-forme de revendications au premier magistrat de la commune, Mass Sadek Akrour, commence à porter ses fruits.

Ladite coordination qui ressemble pas moins de sept associations appartenant aux villages Khellil, Ait Sidi Ali, Amaârat et Agueni-Issihel, a réussi à concrétiser certains points de la dite plate-forme.

Le premier est lié à l’ouverture d’un laboratoire d’analyses médicales au niveau de la polyclinique du chef-lieu de la municipalité. Un nouveau service va permettre aux citoyens d’éviter des déplacements vers d’autres lieux, tels que l’hôpital d’Amizour voir jusqu’à Bougie ou vers des laboratoires privés.

Ce laboratoire est opérationnel depuis une semaine, avec un seul agent (Une infirmière) pour le moment, mais cela a fait de bien aux citoyens, qui se disent soulagés par l’ouverture d’un laboratoire de ce genre.

« L’ouverture de ce laboratoire va nous permettre, nous les habitants de Barbacha d’éviter des déplacements vers d’autres villes pour effectuer les analyses nécessaires. Cela dit, cela est un acquis, mais nous espérons aussi l’ouverture d’autres spécialités au niveau de la même clinique, à savoir un service de pédiatrie et celui de l’échographie », nous dira le secrétaire général de la coordination des associations, Mass Hafidh Nasri. Notre interlocuteur continuera sur d’autres points, tels que la mine de « Bouamra ». À ce sujet, il nous dira « On souhaite aussi que ce projet soit effectif dans les jours, voire les heures à venir. Actuellement, on nous a dit qu’il y a un entrepreneur de Boussaâda qui pourrait prendre ce projet en main. On nous a informé (Les autorités) que, dés que ce projet sera réceptionné, on va vous inviter pour une réception ».