Bougie, La mer tue toujours – 8 noyades depuis le début de l’été

0

Selon les services de la protection civile, ces tragiques accidents sont enregistrés, en grande majorité, dans des plages non gardées ou bien en dehors des horaires de garde des pompiers et des maîtres nageurs.

Comme chaque année, pendant la saison estivale, le littoral de Bougie, qui s’étend sur 120 kilomètres de côte, demeure un coin très dangereux. D’une part, il y a la route faucheuse qui connaît plus de victimes durant la saison chaude, d’autre part, il y a la mer qui tue démesurément.

Même si les services concernés ne cessent de multiplier leurs efforts pour la sauvegarde des vies humaines, la folie de certaines personnes impose, souvent, l’irréparable. Les méthodes policières qui mettent en exergue la tolérance zéro ne feront pas changer les choses dans le bon sens. Mais la prudence de tous les citoyens peut, énormément, aboutir à moins de pertes et moins de risques.

Peut-être la sensibilisation incessante des gens, surtout les jeunes, sur les dangers de la route et de la grande bleue est le meilleur moyen de prévention contre ces morts de plus, ces morts de trop. Les dizaines d’accidents, voir des centaines, ne sont pas une fatalité inamovible. La sagesse des uns et des autres peut être salvatrice.