Bougie: La protesta se poursuit

0

La ville de Bougie isolée par le blocage des 4 chemins

Ce dimanche, ce sont les habitants du quartier Boudjelloud de la ville de Bougie qui ont bloqué le carrefour des quatre chemins, à l’entrée est de la ville,
pour demander pour la énième fois aux autorités d’améliorer les conditions de vie dans leur quartier notamment en réalisant le réseau d’assainissement. Cette coupure de route a engendré des embouteillages tant au niveau de la route nationale n° 9 qui relie Bougie à la région Est qu’au niveau des autres routes menant des autres contrées vers le chef-lieu de wilaya.

…Et les habitants de la cité de recasement d’Aokas observent une grève
de la faim

De leur côté, les ex-habitants de la cité de recasement de la station
balnéaire d’Aokas ont observé une grève de la faim avec sit-in devant
le siège de l’agence foncière laquelle ne leur a pas encore régularisé
la situation de leurs lots de terrains.

Avant d’arriver à cette ultime action, ces citoyens, au nombre de neuf familles, avaient fermé, à proximité du tunnel d’Aokas, la route nationale n° 9 à deux reprises. Ayant habité depuis des décennies dans cette cité, ces habitants ont
reçu des promesses de régularisation de la situation de ce terrain en
le leur attribuant pour y ériger de nouvelles habitations à la seule
condition de démolir les habitations précaires qu’ils occupent. Après
cette opération de démolition faite par leur soins et la délivrance
des attestations d’attribution, l’agence foncière, organisme chargé de
la gestion du foncier, n’a pas pu faire établir d’actes de propriété à
ces familles au motif que le dit terrain n’appartiendrait pas à l’état
mais à une famille de la région qui l’aurait revendiqué par la voix
judiciaire.

Amaynut.info