Bougie – Les habitants d’Akhnak assiègent la mairie de Seddouk

0

Dimanche, premier jour de semaine, les habitants du village d’Akhnak, dans la commune de Seddouk, ont assiégé le siège de leur mairie.
Plusieurs dizaines de citoyens se sont rassemblés, dès les premières heures, de la matinée devant le siège de l’APC pour bloquer le passage à toute personne voulant y entrer y compris les élus et les agents.

« Laisser un village sans eau est un acte criminel » ou encore « En 2014 l’assainissement est-il un luxe » sont les deux banderoles fixés à proximité du siège de la mairie lesquelles en disent long sur le calvaire vécu par les habitants de ce village, pratiquement marginalisé par les autorités locales.

La mauvaise alimentation en eau potable, l’absence d’un réseau d’assainissement, de gaz de ville et le chômage galopant ont fait que les villageois n’ont pas cessé de saisir, par le biais de leur association « Tafsut », les autorités compétentes depuis belle lurette.
Pourtant leurs revendications sont restées lettres mortes.

Dans leur plate-forme de revendications, ils rappellent aux pouvoirs publics leur vœu de voir s’inscrire et se concrétiser les projets de renouvellement de la conduite d’eau menant aux quartiers de Michelet et Tiguerniwine, de réalisation du réseau d’assainissement, l’achèvement des travaux de réalisation de l’école ainsi que l’aménagement des routes du village.

Face à ce mécontentement populaire, le chef de daïra et le maire se sont réunis avec les protestataires et leur ont promis de satisfaire leurs revendications dans les meilleurs délais.
Ce à quoi, les frondeurs ont décidé d’autoriser la réouverture du siège de la mairie.

De Bougie, Amaynut.info