Bougie – Les habitants de Merdj Ouamane ferment la mairie d’Amizour

1

Les artères sillonnant leur village sont poussiéreuses en été et boueuses en hiver, ceci oblige les commerçants et les ménages à faire le ménage quotidiennement. Outre ce problème de routes à bitumer, ces citoyens demandent la réalisation d’une salle de soins, d’une antenne administrative pour éviter des déplacements lointains jusqu’au chef-lieu pour de simples extraits de naissance, une maison de jeunes, la mise en service es locaux commerciaux réalisés et laissés à l’abandon depuis et enfin le raccordement au réseau téléphonique pour au moins profiter de l’Internet, outil indispensable en cette ère hautement technologique.

Selon l’édile communal, ces revendications sont totalement légitimes et les services de la commune ont pu commencer à satisfaire quelques unes en confectionnant une étude d’aménagement du village, en déposant au niveau des services concernés une étude de raccordement au gaz de ville dont les travaux débuteront très prochainement et enfin le choix de terrain pour la réalisation d’un groupe scolaire a été fait. Ces déclarations du maire ressemblent apparemment aux anciennes promesses non tenues lesquelles ont fait réagir violemment cette population.

Amaynut