Bougie – Les mouvements de protestation se multiplient

2

Les mouvements de protestations continuent à se multiplier à Bougie. C’est ainsi que les habitants de deux lotissements à Adekkar, à l’est de Bougie, ont procédé ce Dimanche à la fermeture du siège de la Daïra pour exiger des travaux de viabilisation de leurs quartiers.

À Leqser (El Kseur), 25KM du chef lieu de Bougie, ce sont les travailleurs d’une société de gardiennage privée, exerçants comme agents de sécurité à la cité universitaire de Berchiche, qui ont bloqué la N12 reliant Bougie à Tizi-Ouzou et à Bouira pour demander les arriérés de salaires impayés depuis 6 mois. Une action qu’ils ont entamée depuis trois jours et qu’ils continuent à maintenir encore, même si leurs revendications ont déjà été exprimées au début du mois par la fermeture du même axe routier, sans qu’elles trouvent écho auprès des responsables concernés.

A Tichy, ce sont les habitants d’Ait Amrous et Tizi Ahmed, deux localités qui surplombent la ville, qui ont procédé aujourd’hui à la fermeture des sièges de l’apc et de la Daira de Tichy pour réclamer de l’eau, qui ne coule pas dans les robinets depuis quelques mois.

Par ailleurs, la semaine passée, ce sont les habitants du quartier de Louasta dans la Daira de Souk El Tenine qui ont fermé le siège de l’Apc pendant quatre jours de suite, pour protester contre le refus des autorités locales de procéder à l’implantation d’un stade de proximité dans leur localité, sur un terrain vierge. La raison de ce refus selon le premier magistrat de la commune, qui a proposé l’implantation de ce stade sur une autre assiette de terrain, est que le terrain en question appartient à un particulier.