Bougie : On cherche à recenser les activistes

0

La maladie du président met le pays dans la poudrière. Tout l’appareil de l’Etat est en ébullition, c’est la panique à tous les niveaux du système.

Selon une source, souvent bien informée, la brigade de sureté de daïra de Chemini (à environ 60 km au sud-ouest de Bejaia) a reçu l’ordre de « recenser tous les activistes ». Avec comme priorité les « autonomistes et syndicalistes » avant d’ajouter que les islamistes sont exemptés de cette probable rafle.

L’état central craint un embrasement, avec tous les scandales qui secouent le pays et les dossiers qui s’entassent sur les bureaux des dirigeants. Le pouvoir n’a pas trouvé mieux que de traquer les « activistes » afin de détourner l’opinion publique de ses préoccupations.

Ikhtus