Bougie Remous dans deux lycées de la ville

0

La famille de l’éducation était en ébullition, en cette journée du lundi, dans la ville de Bougie.

Les enseignants du lycée de Sidi Ahmed ont refusé de travailler pour protester contre l’insécurité qui règne en maître-mot dans leur établissement.

Dans la haute ville ce sont les lycéens d’Ibn Sina qui ont boudé les cours en guise de protestation contre le comportement du proviseur qui a giflé un élève de classe de terminale.

Amaynut