Bgayet rend un ultime hommage à Djamel Allam 

0

VGAYET (Tamurt) – Ait Menguellet, Kamel Hamadi, Malika Domrane, Amour Abdenour ou encore Boudjemââ Agraw, tout le monde artistique était là pour assister aux obsèques du pionnier de la chanson kabyle, Djamel Allam qui ont eu lieu ce mardi à Bgayet.

À  leur arrivée à l’aéroport de la capitale de la basse kabylie, Les chanteurs Kamal Hamadi, Malika Domrane , Akli D et les membres de la famille du défunt qui accompagnaient la dépouille ont trouvé beaucoup de gens les  attendre comme pour leur apporter leur compassion. Mais c’est au théâtre régional où la dépouille a été exposée après un passage éclair par l’appartement de son frère Rabah sis à Iheddaden, une banlieue de la ville de Bgayet, que le recueillement sur la dépouille a regroupé beaucoup de monde. Outre ses fans, ses parents, il y avait également les ministres de la culture, de la jeunesse et des sports, le wali, toutes les autorités locales et même l’ex-ministre de la jeunesse et des sports, El Hadi Ould Ali. Après la prière du mort aux environs de 14 heures à la mosquée e de Sidi Soufi, il a été enterré au cimetière de Sidi Mhand Amokrane.

Alors que son frère  Rabah déclarait à l’assistance que son frère n’était pas mort vu le nombre important que personnes venues lui rendre un ultime hommage, pour Amour Abdenour, le défunt avait su inculquer à la musique kabyle de nouvelles sonorités qui ont permis à la jeunesse de l’époque d’écouter un nouveau style avec de nouvelles mélodies. Que ce soi Malika Domrane ou les autres artistes ou encore les membres du gouvernement algérien qui se sont déplacés d’Alger spécialement pour la circonstance, tout le monde est unanime à dire qu’il est l’un des précurseurs de la chanson kabyle moderne et que sa riche carrière parlera pour lui à l’avenir.  

Amaynut pour Tamurt