Bilan provisoire: 18 morts et 35 blessés, un attentat-suicide cible le mess des officiers de l’Academie interarmes de Cherchell

20

ALGER (Tamurt) – A l’heure où nous rédigeons ces lignes, le bilan des dégâts causés par l’explosion reste provisoire. Toutefois, il faut penser qu’il est presque certain que l’engin explosif a fait 18 morts et 35 blessés.

L’autre inconnue reste le moyen utilisé par le ou les auteurs de l’attentat pour réussir à pénétrer dans la salle des officiers et y déposer leur engin explosif. Y’aurait-il des complices à l’école militaire de Cherchell ? Rien ne permet de croire fermement à cette thèse. Ce qui est certain en revanche, c’est que l’explosif ne se trouve pas sous les sabots d’un cheval et que sa fabrication n’est pas à la portée du premier venu.

En tout cas, bien des avis laissent entendre qu’il y a du louche dans cette soudaine recrudescence des actes terroristes en Algérie. Certains esprits imputent cette violence à la lutte implacable que se livrent les différents clans formant la grande famille de la mafia politico-financière.

Par ailleurs, les rues algériennes sont sérieusement à l’écoute des voix en provenance de Tripoli. En effet, les Algériens commencent à faire part de leur soupçon quant à la présence en Algérie de Maâmar El Kaddafi. S’il n’existe aucun moyen de vérifier cette rumeur, il est cependant connu de tous que les investissements du guide libyen déchu et ses fils en Algérie dépassent les 05 milliards de dollars. Aussi la question libyenne et le sort de la famille El Kaddafi divisent bien les décideurs algériens.