Boualem Sansal évoque le vrai danger islamiste

0
Boualem Sansal
Boualem Sansal

ALGERIE (Tamurt) – Le grand romancier et essayiste algérien, Boualem Sansal a tiré une véritable sonnette d’alarme, lors de son passage, vendredi dernier dans l’émission « On n’est pas couché » sur TV5-Monde. Boualem Sansal a beaucoup insisté sur le fait que contrairement à ce que l’on croit, le danger islamiste-terroriste n’est pas uniquement dans les banlieues. Le vrai islamisme-terrorisme est ailleurs, a averti Boualem Sansal.

Invité à présenter son dernier roman intitulé « Le train d’Erlingen ou la métamorphose de Dieu » (Editions Gallimard), Boualem Sansal, en guise de réponse aux questions posées par les animateurs de l’émission, a donné sa propre vision des choses concernant la menace islamiste qui ne plane désormais pas seulement sur les pays arabes et musulmans, comme on le pensait il y a quelques années, mais sur le monde entier. Boualem Sansal a rappelé qu’à chaque fois, ceux qui sont censés combattre ce phénomène se trompent de cible.

Au début, le terrorisme islamiste a commencé au Pakistan et personne n’avait pensé qu’il allait se propager dans d’autres espaces géographiques pour finir par atteindre la France de plein fouet, a souligné Boualem Sansal. Ce dernier a précisé que le danger provient notamment des centaines de chaines de télévisions qui font l’apologie de l’islamisme et du terrorisme de manière directe à l’instar de la tristement célèbre chaine de télévision qatarie, « El Djazira ». Les dizaines de banques islamiques, qui financent le terrorisme, ont été indexées par Boualem Sansal ainsi que des pays comme l’Arabie Saoudite.

Boualem Sansal a plaidé pour que soit menée une lute sans merci et directe contre ces dernières afin de pouvoir espérer barrer la route au danger islamiste. Avant qu’il ne soit trop tard, comme le préconise l’imagination fertile de Boualem Sansal dans son dernier roman.

Tahar Khellaf