Boualem Sansal signe une pétition : Pour la suppression des versets coraniques appelant au meurtre des non-musulmans

6

ALGÉRIE (Tamurt) – Boualem Sansal ainsi que d’autres intellectuels et autres personnalités comme l’ex-président français Nicolas Sarkozy et Bernard Henry Levy viennent de signer une pétition réclamant aux théologiens la suppression des versets coraniques appelant au meurtre contre les juifs, des chrétiens et des non croyants. Dans le manifeste en question et qui a commencé déjà à soulever un tollé général notamment dans les milieux conservateurs en Algérie, les signataires écrivent : «Nous demandons que les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés d’obsolescence par les autorités théologiques, comme le furent les incohérences de la Bible et l’antisémite catholique aboli par Vatican-II, afin qu’aucun croyant ne puisse s’appuyer sur un texte sacré pour commettre un crime».

Les intellectuels ayant eu le courage d’aborder l’une des questions les plus taboues de l’Islam expliquent qu’ils attendent de l’Islam de France qu’il ouvre la voie. « Nous demandons que la lutte contre cette faillite démocratique qu’est l’antisémitisme devienne cause nationale avant qu’il ne soit trop tard. Avant que la France ne soit plus la France», soulignent les concernés qui sont au nombre de 250 signataires, tous de hautes personnalités.

Ces derniers rappellent en outre que les Français juifs ont 25 fois plus de risques d’être agressés que leurs concitoyens musulmans. « 10 % des citoyens juifs d’Ile-de-France – c’est-à-dire environ 50 000 personnes – ont récemment été contraints de déménager parce qu’ils n’étaient plus en sécurité dans certaines cités et parce que leurs enfants ne pouvaient plus fréquenter l’école de la République», précisent les pétitionnaires qui évoque une épuration ethnique à bas bruit au pays d’Émile Zola et de Clemenceau.

Tarik Haddouche