Bouaziz Ait Chebib et deux autres militants souverainistes enfin libérés après leur interpellation

1

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Dans l’après midi, Bouaziz Ait Chebib, l’ancien président du MAK, a été interpellé par la police algérienne avec deux militants souverainistes, Hamid At Ali et Khelaf Ait Chebib  au niveau de barrage à Tizi-Wezzu.

Ils ont été embarqués au commissariat de Bastos. Après un long interrogatoire, ils ont été libérés avec des convocations.

Avec les marches prévues pour demain à l’occasion de Yennayer à Tizi-Ouzou,  Tuβiret, et Bougie, la répression et le harcèlement contre les militants du MAK va crescendo. L’État algérien espère ainsi démotiver les militants et faire taire la Kabylie.