Rappel des principes et des valeurs du MAK

23

Contribution de Jugurtha Aqvayli (Tamurt) – Après une campagne menée sur les réseaux sociaux par des soi-disant  » Nationalistes  » Kabyles contre le peuple Mozabite, le président du MAK (Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie), Mr. Bouaziz Aït-Chebib leur répond depuis Tizi-Wezzu.

 

Ce n’est pas la première fois que ces soi-disant  » Nationalistes  » Kabyles rejettent la solidarité entre les peuples amazighs en arrivant par fois à nier l’amazighité du peuple Kabyle. Ils ont commencé leur campagne depuis 2014, quand le MAK avait organisé un rassemblement à Tizi-Wezzu avec le MAC (Mouvement Autonomiste Chawi) représentant le peuple Chawi, et le MAM (Mouvement pour l’Autonomie du Mzab) représentant le peuple Mozabite. Ce rassemblement en Kabylie avait pour but d’exprimer la solidarité entre les trois peuples présents en particulier et les peuples amazighs en général. C’est là que ce groupe d’adolescents est né pour ne pas dire apparu sur la scène entre les souverainistes Kabyles pour créer une polémique et utilise le fait que le MAK «  est un mouvement et non un parti politique » comme bouclier en oubliant que le MAK est en fait une organisation qui a des règles qu’on retrouve dans le dernier congrès et le P.E.K (Projet pour un Etat Kabyle) et pour être un militant du MAK, faut respecter les convictions du MAK et non les convictions personnelles.

Continuant sur leur voie anti-amazighe, on peut remarquer parfois que leur engagement contre l’amazighité est bien plus grand que leur militantisme pour le MAK et le bien de la Kabylie. On les trouve pour insulter les Chawis et les Mozabites mais on ne les trouve pas pour véhiculer des idées sages et laïques afin d’élever le débat pour le progrès du projet Kabyliste. Fidèles à leur engagement, ils sont arrivés à traiter les Mozabites de « fuyants de l’orient » et osent même retirer l’amazighité de ce peuple noble dans la voie de sa libération.

Le 13 juillet 2015, le MAK par son conseil universitaire de Tizi-Ouzou, et le conseil régional ouest (Tizi-Ouzou – Boumerdès) a organisé un rassemblement à Tizi-Wezzu auquel plusieurs dizaines de militants ont répondu présent pour exprimer la solidarité du peuple Kabyle au peuple Mozabite. Bouziz Aït-Chebib, président du MAK, n’a pas mâché ses mots en dénonçant les actes anti-amazighs de quelques Kabyles, en se posant la question si ces derniers respectaient les principes du dernier congrès et a affirmé que « ceux qui ne se solidarisent pas avec le peuple mozabite ne sont pas des militants étant donné qu’ils ne défendent pas les valeurs que porte notre mouvement. De ce fait, ils cautionnent la politique de l’Etat colonial algérien contre un peuple Amazigh. Par conséquent, ils s’excluent eux –mêmes du mouvement et n’ont aucun lien ni avec les valeurs ni avec les principes de notre Mouvement » et a rappelé le « devoir de solidarité de la Kabylie avec le peuple amazigh du Mzab », pour exprimer le soutien total du MAK au MAM et au peuple Mozabite.

11753693_820769457992396_3322995147273619611_n

 

11755854_820769944659014_4831143617152651746_n

Pour cela, je tiens à remercier Mr. Bouaziz Aït-Chebib qui a tenu à respecter les principes du dernier congrès du MAK et du P.E.K (Projet pour un Etat Kabyle) et lui souhaite une très bonne continuation dans sa carrière de défenseur des droits Kabyles et Amazighs en général. A ce titre même j’invite tous les Kabyles au rassemblement qu’a organisé la coordination du MAK d’Akbou le 16 juillet à partir de 21H à la place des martyrs pour soutenir le peuple Mozabite qui subit un massacre sans précédent.

 

11040923_820770371325638_8142603461732753747_n

Jugurtha Aqvayli