Mise au point de M. Boubkeur Derguini

6
Le député RCD Boubekeur Derguini

BOUGIE (Tamurt) – En date du 2 octobre 2012, votre journal a publié un article, signé par Amaynut, m’attribuant, en me citant, un rôle et des projets imaginaires, dont celui notamment d’être à la tête d’un mouvement de dissidence au sein de mon parti, le RCD, avec quelques 38 sections qui seraient, d’après l’auteur, acquises à mon projet.

Cela recommande : Une double réponse. Sur le plan de la forme, sans contester à l’auteur de l’article en question le droit de s’informer des sujets de son intérêt, ou de ce qu’il juge publiable et intéressant pour ses
lecteurs, j’estime que le journaliste, par souci de respect de l’éthique et de la déontologie de la profession, aurait dû prendre attache avec moi, voire avec la direction du parti, pour vérifier la véracité et la teneur des informations qu’il a colportées. Sur le fond, cela fait presque un mois que j’ai en effet demandé à être déchargé de ma mission de secrétaire national chargé des relations avec les institutions pour des raisons personnelles.

Au RCD, le débat porte sur toutes les questions, y compris sur celles liées à son fonctionnement. En ce qui me concerne, je tiens à démentir, ici, l’information selon laquelle j’aurais eu une altercation avec le secrétaire national à l’organique. Aussi, ma situation actuelle n’altère en rien ma détermination et mon engagement à porter le RCD et ses aspirations, dans le strict respect de ses textes et la confiance envers ses structures et ses instances.

En vertu de mon droit de réponse, je vous prie de publier cette présente mise au point.

Mr Boubkeur Derguini
Membre du Conseil National du RCD 
Bejaia, le 03 octobre 2012