Boumerdès : quatre morts et plusieurs blessés dans un attentat à la bombe contre des militaires sur la RN12

8

BOUMERDES (Tamurt) – Deux bombes d’une forte puissance ont explosé ce matin au passage d’un convoi militaire sur la RN12 aux alentours de Bordj Menaiel, dans la wilaya de Boumerdès faisant au moins quatre morts et plusieurs blessés parmi les militaires ainsi que des civils qui étaient de passage à ce moment là.

Les engins meurtriers, avons-nous appris, étaient enfouis sous terre et auraient été actionnés à distance, soit selon l’usage habituel. Les déflagrations ont suscité une panique parmi les riverains et les automobilistes qui suivaient et croisaient le convoi militaire à ce moment là. Certaines sources évoquent également des blessés parmi les civils et des dégâts assez importants.

On croit savoir que du côté militaire, en sus des quatre morts enregistrés sur le coup, environ une dizaine d’autres ont été blessés. Du côté civil, les blessés sont comptés parmi les passagers d’un bus. Concernant les dégâts matériels, nos sources indiquent que plusieurs véhicules de passage à ce moment et qui arrivaient à proximité du lieu de l’attentat ont eu les vitres et les pare-brises endommagés. Une maison appartenant à un riverain a été également touchée par les souffles de deux bombes.

A noter également que dès les premières minutes ayant suivi l’attentat, les forces de secours appartenant aux services de sécurité sont arrivées sur les lieux où elles se sont partagées les tâches. En effet, certaines ont évacué les blessés ainsi que les cadavres des malheureuses victimes et d’autres se sont mises à la recherche des auteurs de l’attentat. Les victimes civiles ont été évacuées d’urgence vers l’hôpital de Thénia où elles ont été prises en charge par l’équipe médicale juste après leur admission.

Quant motivations des auteurs de l’attentat, les avis divergent. Pour certains, les terroristes inscrivent tout simplement cette attaque contre les militaires dans leur registre ordinaire. Pour d’autres, ce crime a une corrélation intime avec les prochaines élections législatives. Si cette thèse pouvait être tenue pour vraie, cela indiquerait alors que les commanditaires de l’attentat ont des motivations autres que l’instauration d’un Etat islamique. Autrement dit, ils sont à rechercher dans les milieux mafieux.