Bouteflika a changé de destination pour se soigner

6

ALGERIE (Tamurt) – Le dictateur algérien, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999, semble ere un peu fâché contre ses amis français. Pour se soigner et poursuivre ses visites médicales, cette fois-ci, il a pris la destination de la Suisse, alors qu’il se soignait depuis 2006 en France.

Le observateurs de la scène politique s’accordent à dire que Bouteflika et son frère Saïd sont toujours remontés contre la UNE du journal Le Monde qui a révélé l’implication de Bouteflika dans l’affaire des comptes de Panama. L’Algérie s’est manifestée officiellement contre ce journal au point de refuser des visas aux journalistes du Monde et de Canal+  lors de la visite de Manuel Vals quelques jours après à Alger.

Bouteflika, parait-il, par principe ne veut plus se soigner en France. Mais un chef d’Etat digne de ce nom ne doit jamais se soigner à l’étranger et laisser son peuple presque sans soins. Bouteflika a préféré ériger une mosquée avec un budget équivalent à la construction de  40 grands hôpitaux modernes. Ceux qui le connaissent affirment pas contre que Bouteflika est comme un petit gamin. Il finira par se calmer et se soigner de nouveau en France. Notons que le dictateur  d’El Mouradia est malade depuis 2013 et n’arrive même pas à se tenir debout ni même à parler. Un dictateur unique au monde !

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici