Bouteflika évacué en urgence pour des soins à Paris

8

ALGÉRIE (Tamurt) – Alors que le corps électoral doit être convoqué dans trois jours, le régime algérien de Bouteflika a trouvé un prétexte pour ne pas montrer un Bouteflika affaibli et hémiplégique à l’écran. L’envoyer pour des soins à l’étranger !

Il se trouve depuis lundi à l’hôpital du Val-de-Grâce (France) dans le cadre d’une soi-disant visite médicale de routine, indique mardi un communiqué de la présidence de la République, repris par l’AFP.

Le communiqué affirme que l’état général du soi-disant président s’améliore « sûrement » et de « façon progressive ». « Pour parachever son bilan de santé, initié à Alger, et dans le cadre d’une visite médicale routinière de contrôle, arrêtée et programmée depuis le mois de juin 2013, le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, séjourne à l’hôpital du Val-de-Grâce, depuis lundi 13 janvier 2014 et ce, jusqu’au vendredi 17 janvier 2014 », peut-on lire.

Les services algériens manipulent la santé du président pour garder leur pérennité à la tête d’un système corrompu avec des méthodes machiavéliques et staliniennes. Or, au demeurant plus rien ne peut duper le citoyen qui a, depuis longtemps, démasqué le pouvoir central d’Alger qui a massacré des centaines de kabyles innocents ayant protesté pour leur liberté et Kabylité.

Saïd R

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici