Bouteflika aussi n’a pas eu son BAC et c’est un repris de justice!

8
Bouteflika et Toumi

ALGÉRIE (Tamurt) – Un ministre Algérien a été limogé moins de trois jours après sa nomination. Les services de sécurité auraient découvert que c’est un repris de justice et a passé plus de 11 ans à l’université. La raison est valable si bien sûr elle est appliquée sur tous les ministres et les chefs d’Etat Algériens.

Sauf que ce jeune ministre du parti d’Amara Benyounes a certainement un casier judiciaire beaucoup moins chargé que celui de son chef du gouvernement, Teboun. Ce dernier, qui est premier ministre, est impliqué directement dans l’affaire Khalifa, une affaire qualifiée par la presse du monde entier de l’escroquerie du siècle. Et si ce ministre n’a pas terminé ses études, il a eu au moins son Bac. Ce n’est pas le cas du chef d’Etat Algérien, Bouteflika qui a un niveau scolaire secondaire, donc un niveau d’instruction inférieur à celui de ce ministre limogé, qui doit être, par conséquent, limogé en premier. Aucun chef d’Etat Algérien n a eu son Bac. Ni Benbella, ni Boumediène, ni Chadli, ni Boudiaf, ni Kafi et ni Zeroual. En plus de cela, Bouteflia est un repris de justice. Il a été condamné par la cour des comptes pour avoir détourné l’équivalent de 100 milliards de centimes lorsqu’il a été ministre des affaires étrangères. Sans parler des crimes politiques dont il est impliqué.

Le vrai FLN, celui d’avant 1962, l’avait condamné à mort. Il a eu la peau sauve grâce à l’ami de sa maman, Boukharouba. Bouteflika a été alors envoyé aux frontières maliennes, pour avoir volé l’agent des cotisations des militants du FLN à Tlemcen. La liste des vols et des détournements de fond des dirigeants Algériens est très longue pour les évoquer dans un article de presse.  Pour ce malheureux ministre, Amara Benyounas qui l’a proposé savait pertinemment que c’est un repris de justice.  Mais comme la plupart des ministres sont des voleurs, Benyounes n’a pas jugé utile de présenter une personnalité honnête. En plus ce n’est pas au MPA qu’on trouvera des militants ou des élus honnêtes ou sans passé judiciaire!

Ravah Amokrane