Bouzeguène : La fête de la forge inaugurée

0

CULTURE (Tamurt) – La quatrième édition de la fête annuelle  de la forge d’Ihitoussen (Bouzeguène) a démarré lundi 6 août dans une ambiance de fête et dans un très bon cadre organisationnel. En effet, c’est lundi que le coup d’envoi de cette fête a été donnée officiellement par Youcef Aouchiche, le président de l’Assemblée populaire de la wilaya de Tizi Ouzou en présence des autorités locales et des représentants du mouvement associatif et bien sûr des citoyens.

L’objectif de cette fête est de « faire connaitre et de mettre en valeur l’apport du métier de forgeron » qui est un domaine aussi vieux que l’homme ou presque. L’organisateur principal de cet événement, qui durera trois journées, est l’association « Sebâa zbari ou les sept enclumes ». Le président de cette association a déclaré en marge de la cérémonie d’ouverture que cette fête vise à faire connaître et à sauver de l’oubli ce métier ancestral « qui se confond avec la vie du village qui a été fondé par un forgeron arrivé dans la région au 17ème siècle ».

Il faut rappeler que le métier de forgeron avait pignon sur rue dans le village Ihitoussen mais il commence à perdre du terrain bien  sûr depuis plusieurs années. Pour raviver ce métier, les initiatives se multiplient donc comme c’est le cas, entre autres, de la création d’un atelier au niveau local où sera enseigné ce métier. Notons que les visiteurs de cette fête pourront découvrir, tout au long des trois journées que durera cet événement,  une exposition d’objets de forge qui met en relief les apports de la forge dans les différents domaines de la vie, « le travail, domestique comme le tissage, ou extérieur comme l’agriculture, le transport et même la guerre ».

Tarik Haddouche