Le bureau de la LADDH de M’sila remet en cause le professionnalisme de « Liberté »

0
cimetière profané

COMMUNIQUE (Tamurt) – Malgré le droit constitutionnel qui assure l’information au citoyen et le droit réservé au démenti ou une mise au point en cas de publication de propos ou sujet diffamatoire, le chef de bureau de la LADDH de M’sila dénonce le comportement d’indifférence totale des responsables de la rédaction du quotidien algérien francophone « Liberté » contacté à moult reprise concernant une mise au point d’un article intitulé : »Profanation des cimetières juif et chrétien « La wilaya dément, la LADDH accuse »  apparu le 03 mai 2017 en vain.

Ce bureau de la ligue des droits de l’homme de M’sila très étonné de voir cet article apparaitre dans le seul journal rédigé par un correspondant résidant dans la wilaya de Bordj Bouarreridj (B.B.A) située à 60 km de la ville de M’sila suite à un communiqué établi par le cabinet de cette wilaya au lieu de faire appel aux correspondants locaux, chose qui n’a pas été faite, et ne voulant même accorder un droit de réponse à cet article diffamatoire. Outre le chef du bureau de la LADDH reconnait qu’il a été contacté par ce correspondant exerçant son travail à distance ,neuf jours avant la publication de son article ,tout en diffamant bien à tort ses propos cherchant à déshonorer la réputation de la LADDH en commençant son papier sous la dictée des responsables du cabinet de la wilaya par : »Une rumeur selon laquelle les deux cimetières juif et chrétien auraient été profanés a circulé, ces derniers jours, sur les réseaux sociaux et sur certains sites dont celui de la Laddh de M’sila, »confirmant qu’il s’agit d’une information tangible et vérifiable et non d’une rumeur ».

A cet effet le bureau de la LADDH qui vous est reconnaissant de votre collaboration en vue de publier ce communiqué, a pris contact avec votre journal pour mieux expliquer cette ambiguïté et confirme l’état déplorable de ces deux cimetières devant le silence des autorités.

Amroune Layachi

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici