Célébration de Yennayer 2964 à Marseille

4

DIASPORA (Tamurt) – Comme chaque année, la communauté Kabyle/Amazigh célèbre le nouvel an Amazigh qui est une date phare de l’histoire et de l’avenir de tous les peuples Amazighs. A cette occasion l’association Franco Kabyle a mis les bouchées doubles, en mettant en oeuvre un programme riche et varié en activités culturelles et artistiques à la cité des associations pour cette journée du samedi 11 janvier correspondant au 31 dujanber 2963.

Dans un premier temps l’honneur a été rendu aux enfants qui ont été accueilli à 14h dans la salle 3-7 pour l’atelier de calligraphie Amazigh, avec la célèbre artiste Me Salima AIT MOHAMED. Ces enfants agés entre 6 et 14 ans et quelques adultes ont eu la chance de découvrir et de s’initier à l’art et la beauté de la calligraphie amazigh.

Puis à 16 heures, c’est au tour de Nacéra ABOUS universitaire chercheuse en linguistique à Aix-en-Provence d’emporter ces mêmes enfants ainsi que leurs parents dans un voyage à travers le temps pour découvrir ou se remémorer les merveilleux contes Kabyles. Ils ont eu, en prime, le privilège d’écouter les scabreuses aventures de Warek et Wasin de S3id AT M3EMMER.

Mais vers 18 heures l’apothéose de la fin de cette première partie a été la pièce de théâtre de Ferhat MOHALI et son ami Sofiane, qu’ils ont magnifiquement joué. Le thème de la pièce est centré sur la vie quotidienne en kabylie avec ses aléas et surtout le désir de l’exile de sa jeunesse. Les spectateurs qui ont rempli la grande salle de spectacle Arthémis étaient tous pris de fous rires tout au long de la pièce. Ils ont longuement applaudi les deux comédiens en leur souhaitant à la fin du spectacle une grande réussite.

A 19h 30 c’etait le moment de se restaure par le traditionel repas de yennayer composé d’un délicieux couscous ubisard avec le poulet, préparé par les mains expertes des bénévoles de l’association dont Nna Ferroudja, Loubna, Fatima, et Nelly, dans le locale de Dda said qu’il met souvent à la disposition des associations Amazighs.
Puis à partir de 21 heures une brochette d’artistes kabyles dont Tighri uzar venues de Paris, Tamilla, sofiane et Mohand (animateur) venus de Lyon , Mhenna, Smail chanteurs locaux ont tous bercé avec des chansons et melodies du terroire Kabyle le publique nombreux dont certains sont venus d’Aubagne d’Istres et même de Lyon.
Notons par ailleur le soutien et l’encouragement des résponsables des associations Amazighs amies des Bouches du Rhones à l’AFK par leur présence dans cet événement.
Vers minuit et demi le spectacle s’est achevé, les responsables de l’AFK ont longuement remercié leurs éleves apprenants de la langue Kabyle, le publique et les jeunes étudiants Kabyles de Marseille pour leur dévouement et leur implication dans la réussite de cet évènement.

Kader DAHDAH