C’est la guerre au FFS

0
FFS
FFS

ALGERIE (TAMURT) – Le FFS est de nouveau plongé dans une nouvelle spirale de crise. La lune de miel entre les membres de la nouvelle direction n’a même pas survécu un an. Le dernier conseil national, tenu entre le 25 et 26 de ce mois était une occasion pour plusieurs membres du conseil national et pour deux membres du présidium d’étaler devant tout le monde le linge sale du FFS.

Madame Tayati, membre de l’instance présidentielle n’a pas caché sa colère, lors de son intervention, de voir le premier secrétaire national maintenu à son poste illégalement. Chouikh, un autre membre de l’instance présidentielle s’est joint à son camarade. Deux autres membres du conseil national ont annoncé leur démission à cause du refus de la direction nationale d’organiser le congrès ordinaire du parti, dont les délais ont déjà expirés.

L’ambiguïté de la gestion financière du parti a été aussi soulevée. Ali Laskri et Chérifi sont accusés par les militants de détourner leurs cotisations. En un mot, c’est la guerre au FFS.

Ravah Amokrane